keyboard_arrow_left MENU 6 - UNE DEMANDE EN MARIAGE

MIDI, THÉÂTRE !

MENU 6 - UNE DEMANDE EN MARIAGE

CIE BARBERINE / LUCIE RAUSIS

ANTON TCHEKHOV

Dates de spectacle
  • mardi 07 avril / 12h15
  • mercredi 08 avril / 12h15

Durée : 1h

Tarif

Tarif unique 30 / Repas compris


 
Billetterie
REPORTÉ AU 14 ET 15 JUIN 2021

Guichet : de 9h à 12h30 et de 13h30 à 15h30, de mardi à vendredi (Rue du Théâtre 4)
Téléphone: +41 21 925 94 94

Accessibilité
  • places pour Personnes à Mobilité Réduite

Sept menus sont au programme de la 7e saison Midi, théâtre !, ce rendez-vous théâtral et gourmand de la mi-journée. En collaboration avec sept autres théâtres romands – chacun partenaire d’une compagnie théâtrale – Le Reflet vous propose d’assister à un spectacle tout en dégustant un repas. 

Une demande en mariage est une farce en un acte qui dépeint les mésaventures de trois personnages ubuesques devant la nécessité de se marier. Tcheckhov traite ici avec légèreté de l’incapacité délirante de l’être humain à se maîtriser lorsque les enjeux sont d’une importance cruciale. La compagnie Barberine revisite cette farce de Tchekhov en développant son propre langage théâtral : une forme de jeu directe et sans limite, des personnages attachants et imprévisibles. Comique de répétition, quiproquos et coups de théâtre sont au rendez-vous ; et bien que l’intrigue soit d’une simplicité incontestable, cette pièce offre un terrain de jeu jubilatoire aux acteurs.

NATALIA – J’entends ça pour la première fois ! La mâchoire courte !
LOMOV – Je vous assure qu’il a la mâchoire inférieure plus courte que l’autre !
NATALIA – Vous l’avez mesurée ?!

Texte   
Anton Tchekhov

Mise en scène  
Lucie Rausis

Avec  
Valérie Liengme
Jean-Paul Favre
Pascal Schopfer

Musique  
Mael Godinat

Coproduction
Théâtre de Valère, Sion 

Remerciements
Anne-lise Prudat, Valère Girardin, Olivier Rappo, Sylviane Tille, Céline Césa, Mali Van Valenberg, SSA.

La Compagnie Barberine est une structure de création de spectacles vivants fondée en 2015, et dont la recherche théâtrale s’axe principalement autour du jeu de l’acteur. La compagnie cherche à explorer la porosité entre les différentes « couches » du jeu théâtral, les différents niveaux d’adresse et de langage, ainsi que la construction et la désarticulation des codes théâtraux. Dernièrement, Lucie Rausis revisite notamment Le Petit chaperon rouge de Joël Pommerat pour les quarante ans du Théâtre du Loup à Genève, dans un spectacle sous forme de « cadavre exquis » ; et met en scène la pièce Bloom de Mali VanValenberg, en tournée actuellement.